top of page

L'Art du Design en Permaculture : la Circulation d'Énergie

Dans notre quête pour créer des écosystèmes durables et résilients, le design en permaculture nous offre une précieuse leçon : celle de la circulation d'énergie. Plutôt que de voir l'énergie comme une ressource à épuiser, la permaculture nous invite à la réutiliser, la stocker et l'optimiser dans chaque cycle, préservant ainsi la fertilité de notre environnement.


Dans nos jardins, cette philosophie se traduit par des choix de conception ingénieux. Plutôt que de recourir aux tracteurs, nous pouvons utiliser des animaux pour le travail du sol. Par exemple, les poules offrent une multitude d'avantages, allant de la réduction des ravageurs à l'amendement direct du sol par leurs fientes, tout en respectant la microfaune et en évitant le tassement du sol, contrairement aux motoculteurs qui peuvent avoir des effets négatifs plus importants.


Des poules qui font circuler l'énergie!
Poules

Un autre exemple fascinant est celui des étables accolées aux habitations dans le passé. Cette disposition permettait de profiter de la chaleur des corps et du fumier pour réchauffer la maison. Aujourd'hui, nous pouvons appliquer ce principe en incluant un poulailler ou une couche chaude semi-enterrée à l'intérieur de nos serres, offrant ainsi une source de chaleur naturelle pour nos cultures. Ou profiter de l'inertie thermique d'une cuve à eau remplie.

Une citerne qui permet l'arrosage, le stockage et la restitution de la chaleur.
Citerne à eau

Si en plus vous positionnez vos citernes d'eau en altitude cela permettra de conduire l'eau par gravitation et de l'utiliser dans des endroits en aval. Les wicking-beds représentent une solution astucieuse pour retenir l'eau dans les bacs de culture hors-sol, en exploitant l'effet de mèche ou la capillarité pour restituer l'eau au cultures.

La permaculture nous encourage à repenser notre utilisation de l'énergie solaire. Plutôt que de dépendre des énergies fossiles, nous pouvons exploiter le potentiel du soleil pour chauffer nos serres, stocker la chaleur grâce à des pierres réfractaires et créer des microclimats favorables à la croissance des plantes.



Le compostage, incarne le principe de la circulation d'énergie par la transformation efficace des déchets organiques en ressources vitales pour le sol et les plantes. En favorisant la décomposition naturelle des matières organiques telles que les déchets de cuisine, les feuilles mortes et les débris de jardin, le compostage produit un amendement riche en nutriments et en micro-organismes bénéfiques. Ce processus permet non seulement de réduire les déchets envoyés en décharge, mais aussi de créer un sol fertile et équilibré, favorisant ainsi la croissance saine des cultures. En intégrant le compostage dans nos pratiques agricoles et jardinages, nous participons activement à la préservation de l'environnement et à la régénération des écosystèmes.


Schéma cycle vertueux du compostage
Perte d'énergie / Cycle d'énergie


En résumé, la circulation d'énergie selon les principes de la permaculture nous offre une vision holistique et intégrée de la gestion des ressources. En adoptant cette approche, nous pouvons créer des écosystèmes harmonieux où chaque élément interagit de manière synergique pour soutenir la vie et la prospérité.


Partagez vos idées et expériences dans la circulation des énergies, dans les commentaires, et ensemble, continuons à explorer les merveilles de la permaculture pour un avenir plus durable et florissant.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page